Love Moschino Love Moschino, Sacs portés épaule Noir Black

B01MT2NWOD

Love Moschino Love Moschino, Sacs portés épaule Noir (Black)

Love Moschino Love Moschino, Sacs portés épaule Noir (Black)
  • Dessus: Synthétique
  • Doublure: Textile
  • Fermeture: Snap
Love Moschino Love Moschino, Sacs portés épaule Noir (Black) Love Moschino Love Moschino, Sacs portés épaule Noir (Black) Love Moschino Love Moschino, Sacs portés épaule Noir (Black) Love Moschino Love Moschino, Sacs portés épaule Noir (Black) Love Moschino Love Moschino, Sacs portés épaule Noir (Black)

À Aubervilliers, la Direccte occupée

À Paris, un peu esseulés, les agents organisaient un barbecue sur la place Stalingrad pour s’offrir un peu plus de visibilité. Avant une manifestation régionale devant le siège de la Direccte (les  services déconcentrés du ministère ) à Aubervilliers, qui a tourné  ARABESQUE Bracelet identité bébé 2 Ors 18 carats maille marine Longueur 14 cm wwwdiamantsperlescom
, finalement levée en fin de soirée. Les personnels demandaient à rencontrer au plus vite leur nouvelle ministre, et que celle-ci revienne sur les baisses d’effectifs. En Île-de-France, 49 postes d’inspecteur ou contrôleur sur 468 doivent être supprimés d’ici la fin de l’année, dont 24 à paris. Des programmes similaires seraient en préparation dans toute la France.

« L’annonce de ces suppressions de postes a été violente , se désole Émelyne, contrôleuse puis inspectrice à Paris depuis dix ans, syndiquée chez Sud-Travail.  Aujourd’hui, on est déjà en sous-effectif, dans l’urgence permanente. Dans le même temps, sur le terrain, on voit sans cesse des salariés épuisés par leur travail. C’est intolérable de supprimer encore des postes. Si nous ne sommes plus là pour limiter les abus, ça va être l’horreur ! »

2.000 agents pour 18 millions de salariés

« Nous devions déjà couvrir des secteurs de 10.000 salariés chacun,  confirme sa collègue Louise, une contrôleuse de trente-et-un ans, membre de la CGT.  Les collègues sont dépassés par la masse de travail, et les salariés ne parviennent plus à nous joindre. On est au bout de ce que l’on peut faire. En supprimant encore des postes, ils attaquent les os ! »   « Le ministère du Travail subit de plein fouet les conséquences des politiques d’austérité et des réorganisations , déplore l’intersyndicale locale dans un communiqué.  Entre 2009 et 2017, les effectifs des Direccte ont diminué de près de 20 %, passant de 9.826 à 7.983 [agents]. »

Les inspecteurs et contrôleurs sont parmi les plus affectés par cette hémorragie, qui touche toutes les catégories de personnel du ministère. On compterait aujourd’hui à peine 2.000 agents de contrôle pour 18 millions de salariés concernés.  « La nouveauté,  détaille Julien Boeldieu,  c’est qu’ils ne se contentent plus de ne pas remplacer les départs en retraite. Lorsqu’un poste est vacant, par exemple quand un agent est muté, ils ferment le poste. Cette année, il n’y a que 28 postes ouverts au concours pour toute la France, alors qu’il y en a 27 fermés rien que sur la région Grand-Est ! »

  • Herschel, Sac à dos loisirs mixte Noir
  • Insertions
  • Or jaune 18 carats 1 CT GH/VS sertie de diamants Coupe ronde de mariage Bague de fiançailles et ensemble de Agdr2033
  • Cdiscount est dans le collimateur de la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL). Le géant de la vente en ligne est épinglé pour avoir conservé 4000 cartes bleues avec cryptogramme dans des fichiers non sécurisés. Des révélations qui inquiètent les adeptes d'achat sur le web.

    80 plaintes et plusieurs mois de contrôle

    Avec plus de deux milliards d'euros de chiffre d'affaires, 85 000 ventes par jour,  Or jaune 18 K, 0,1 carat Diamant Blanc IJ SI en diamant
    , filiale de Casino, est un géant de la vente en ligne. La direction reconnait des faits inadmissibles, mais isolés. Dans un communiqué, elle l'assure:  "Des contrôles quotidiens ont été renforcés pour veiller au strict respect des règles".  Après plusieurs mois de contrôle et 80 plaintes, la CNIL a décidé d'agir. Les contrôles ont aussi révélé quelques faits graves : dans leur base de données, les vendeurs de Cdiscount recensaient la clientèle en des termes injurieux.

    Le JT
    Les autres sujets du JT

    C'est une chose très rare en Iran: deux attaques simultanées dans des lieux hautement symboliques, à une vingtaine de kilomètres l'un de l'autre, ont eu lieu ce mercredi matin à Téhéran selon les médias officiels iraniens.

    Plusieurs personnes armées ont ouvert le feu à l'intérieur du Parlement, d'après l'agence de presse Isna , et un kamikaze s'est fait exploser au mausolée de l'imam Khomeiny, qui rend hommage au fondateur de la République islamique.

    Les premiers bilans font état de plusieurs blessés, dont des agents de sécurité au Parlement, et deux morts, selon les agences de presse Fars et Isna Icecarats Créatrice De Bijoux En Or 14K Blanc Poli Gravé Golden Retriever Charme Du Disque
    .

    CDiscount  (groupe Casino) avec son chiffre d'affaires de 2,7 milliards d'euros en 2015, est dans le collimateur de la  Borbonese , Sac à main pour femme marron Œil de perdrix
    . Ayant reçu depuis 2015, 80 plaintes la concernant relatives à des défaillances ayant entrainé la divulgation de données à des tiers non autorisés, la Commission a procédé à plusieurs contrôles, entre février et mars 2016. 
    Ces inspections effectuées au sein même de l'entreprise et sur Internet ont abouti au constat de "multiples manquements", une dizaine au total. En conséquence, la présidente de la Cnil a engagé simultanément une procédure de sanction avec désignation d’un rapporteur et une  procédure de mise en demeure  , "en raison de la particulière gravité des manquements constatés". La sanction correspond à la divulgation d'un avertissement public pour "défaut de sécurité".

    Il est reproché à la filiale e-commerce du groupe Casino la conservation en base de données de plusieurs millions de comptes d’anciens clients et prospects, sans aucune suppression ni limitation de durée. Cdiscount conservait aussi plus de 4.000 données bancaires, associées pour certaines à des cryptogrammes visuels, de manière non sécurisée. 

    NOUS CONTACTER0825 20 20 20 (0,15€/mn) 
    Pour une demande spécifique, notre service Clients vous répond du lundi au samedi de 8h à 19h. 

    Vous pouvez également  nous écrire .